PAROLES DE DIPLÔMÉS

photo-1.jpg

Interview de Lucie DEBLIQUI, diplômée IAE et Ambassadrice IAE au Mexique

Aujourd’hui, rendez-vous avec Lucie, diplômée de plusieurs IAE et Ambassadrice IAE FRANCE. Elle travaille actuellement au Mexique. Découvrons son parcours qui commence à Valenciennes pour finir en Amérique centrale. 

Tout d’abord, parlez-nous un peu de vous. Que faites-vous dans la vie ? Quel IAE avez-vous fait ? 

J’ai 28 ans et je vis actuellement au Mexique. Je suis expatriée en tant que Business Controller pour le Laboratoire de santé animale Virbac au sein de leur filiale Mexicaine.

Je suis un très bon exemple IAE : j’ai débuté par une licence Contrôle Comptabilité Audit à l’IAE Valenciennes suivi par un master 2 Audit et Contrôle a l’IAE de Grenoble. L’idée d’étudier au sein d’un IAE a surgit par hasard car durant mon année de terminale je n’avais jamais entendu parler de ces instituts mais après avoir assisté aux portes ouvertes ce fut une évidence ! L’IAE est une école dans l’université qui apporte un cadre de travail, une formation développée, une vie associative étudiante, une proximité avec les professeurs, des expériences professionnelles obligatoires…

Pour quelles raisons êtes-vous partie à l’étranger ?

J’ai toujours voulu partir à l’étranger. Apres avoir travaillé 3 ans en audit externe au sein d’un Big Four je souhaitais vivre une expérience longue (supérieure à une année) à l’international. J’ai eu la chance d’avoir été sélectionnée pour réaliser ce désir grâce au programme de VIE (Buenos Aires, Argentine).

Lorsque vous étiez étudiant, souhaitiez-vous déjà travailler à l’étranger ?

En tant qu’étudiante, l’envie de découvrir le monde au-delà des frontières françaises me trottait déjà dans la tête. J’étais déjà partie à deux reprises à l’étranger pour des expériences professionnelles (Mexique et USA).

Pensez-vous que l’international occupe une place importante dans les carrières d’aujourd’hui ?

Je pense que chacun mène sa carrière selon ses envies, ses besoins et aussi selon les opportunités.

Il est clair que dans ma carrière, partir pour une expérience vers l’international m’a offert de nombreuses opportunités et m’a permis d’acquérir très rapidement de nombreuses compétences qu’elles soient professionnelles ou personnelles. Une expérience dans un autre pays, face à une autre culture est un réel booste pour soi-même.

Comment les IAE sont perçus à l’étranger ?

Malheureusement, depuis l’étranger les IAE ne sont pas connus. Pour avoir parcouru quelques pays, ce réseau reste assez méconnu et pourtant mériterai vraiment de se développer et d’être valorisé.

Vous êtes une Ambassadrice IAE, communiquez-vous sur l’IAE dans votre pays ? 

Je n’ai jamais eu l’opportunité de communiquer sur l’IAE dans mon pays actuel qui est le Mexique. Mais je serais ravie de pouvoir présenter le réseau ou d’aider au développement d’un partenariat avec une université locale.

Je pense qu’il y a pas mal d’opportunité en entrant en contact avec les ambassades ou les alliances françaises !

IAE FRANCEInterview de Lucie DEBLIQUI, diplômée IAE et Ambassadrice IAE au Mexique

Join the conversation