Coin presse

Les IAE s’unissent pour défendre les intérêts des Sciences de Gestion

Réseau IAELe Réseau IAE revendique l’existence d’une mention Gestion en Licence et un ajustement du nombre de mentions de Master en Gestion.

Communiqué de Presse
Paris, le 28 Mai 2013

Dans les nomenclatures des diplômes en cours de discussion au MESR1, le Réseau IAE souhaite que la véritable et juste place des Sciences de Gestion dans l’Enseignement Supérieur français soit reconnue : existence d’une mention Gestion en Licence et ajustement du nombre de mentions de Master en Gestion.
Le Réseau IAE représente 31 IAE répartis sur l’ensemble du territoire français et formant au sein des Universités plus de 40 000 étudiants des niveaux de Licence au Doctorat. Principaux espaces de l’enseignement supérieur public de la gestion et du management, les IAE agissent dans un domaine où la concurrence est particulièrement forte, et les opérateurs privés très nombreux.Alors qu’1 étudiant du supérieur sur 5 poursuit des études en gestion, les IAE s’affirment comme des acteurs publics d’excellence. Tout particulièrement liés aux mondes et acteurs socio‐économiques, les taux d’insertion professionnelle de leurs diplômés sont remarquables. Il convient de rappeler que les programmes de Master en Gestion sont plébiscités par les recruteurs pour leurs excellences académique et pratique, et font l’objet de multiples accréditations nationales et internationales2.
Le Réseau IAE affirme son profond attachement à l’existence d’une mention « Gestion » en Licence
La possibilité d’utiliser une mention « Gestion » en Licence avait été ouverte il y a quelques années,parallèlement à l’existence d’une mention « Economie – Gestion » et d’une mention « Economie ». En effet, la formation en économie ne constitue pas le socle unique de la formation des gestionnaires. La formation de base des futurs gestionnaires fait appel non seulement à l’économie, mais aussi, au droit, aux mathématiques, à la psychologie, à la sociologie…
Une mention « Gestion » en licence est essentielle car elle permet de mettre en valeur la spécificité des formations des IAE et d’accroître la lisibilité de leur parcours de licence auprès des étudiants, de leurs familles et des employeurs. Cette réalité est d’autant plus prégnante dans des perspectives de parcours de formation en gestion à débouché bac + 5.
Dans l’univers hyper‐compétitif de la formation à la gestion et au management, et compte tenu de la multiplication actuelle des offres privées de Bachelor, la visibilité d’une offre publique de formation dans le domaine est essentielle si les structures de décisions étatiques veulent conserver une offre professionnalisante attractive et de qualité du domaine scientifique des Sciences de Gestion dans l’enseignement supérieur public délivré par les Universités.
« La suppression de la mention de licence « Gestion », adoptée le 22 mai 2013 par le Comité de Suivi Licence, est un facteur de risque majeur pour l’enseignement de la gestion à l’Université » tient à alerter Jérôme Rive, Président du Réseau IAE.
Le Réseau IAE affirme le besoin d’un cadre permettant la lisibilité de l’offre de formation des IAE et défend l’affichage de la diversité des différentes disciplines des Sciences de Gestion dans la nomenclature des mentions de Master.
Au niveau Master, dans la volonté de limiter le nombre total de mentions, le Comité de Suivi des Masters s’est accordé sur le nombre de 13 mentions de Master en Gestion3.
Alors que la Gestion représente les plus gros effectifs par secteur disciplinaire (46 099 étudiants4), et près du 6ième de l’ensemble des effectifs étudiants inscrits en Master en France, les disciplines des Sciences de Gestion ne sont pas toutes lisibles et représentées !
« Malgré la réalité du dialogue autour de l’élaboration de la nomenclature masters, au final, seules 13 mentions sont prévues en Gestion, alors que 20 mentions existent en Droit, secteur ayant des effectifs globaux légèrement moindres que la Gestion … et 16 mentions en Economie où les effectifs globaux sont… d’1/3 de ceux de la Gestion ! » souligne Jérôme Rive.
Un ajustement du nombre de mentions de Master en Gestion est nécessaire, pour afficher avec clarté la diversité des différentes disciplines des Sciences de Gestion, académiquement et professionnellement reconnues.
Le Réseau IAE rappelle, en tant que principal espace de recherche et de formation universitaire dans le domaine du management et de la gestion, le rôle qu’il peut jouer dans la définition de la nouvelle nomenclature des mentions de Master.
Contact – PresseRéseau des IAESarah LempereurDirectrice ExécutiveTél. 06 63 01 72 41 – sarah.lempereur@reseau‐iae.org

A propos du Réseau IAE
Fort de 31 établissements répartis sur l’ensemble du territoire français, le Réseau des IAE (Institut d’Administration des Entreprises) est le principal espace de recherche et de formation universitaire dans le domaine du management et de la gestion. Excellentes combinaisons des avantages et dynamiques des Ecoles aux valeurs fondamentales de l’Université, les IAE se définissent comme les Ecoles Universitaires de Management. Assumant pleinement leurs missions de service public, les IAE accueillent plus de 40 000 étudiants et délivrent près de 800 diplômes spécialisés dans le domaine de la gestion des entreprises et organisations publiques et privées (Marketing, Finance, Ressources Humaines, Comptabilité, Contrôle de Gestion, Audit, Management Public, Affaires internationales, Logistique,Achats…). Plus importante source de recherche en sciences de gestion, les IAE accueillent ou sont en lien avec 32 laboratoires et équipes de recherche dont 9 UMR associées au CNRS. Synonyme de leur implication à l’international,les IAE accueillent chaque année 3000 étudiants étrangers et ont développé des partenariats internationaux dans plus de 80 pays où étudient près de 1300 étudiants français.

1 Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
2 87,7% des Entreprises jugent que « les formations dispensées dans un IAE répondent aux besoins pour leurs recrutements » et 88,7% des Entreprises estiment qu’« un IAE fait preuve d’une rigueur et d’une exigence académique ». (source Réseau IAE Avril 2013, base 3213 entreprises répondantes)
3 Administration Economique et Sociale, Management, Administration des Entreprises, Comptabilité – Contrôle –Audit, Finance, MIAGE, Marketing, Gestion des ressources humaines, Management international, Managementpublic, Management des systèmes d’information, Gestion de production et logistique, Management sectoriel
4 Données Chiffrées 2011 MESR

IAE FRANCELes IAE s’unissent pour défendre les intérêts des Sciences de Gestion

Join the conversation