image

PAROLES DE DIPLÔMÉS




Portrait de Nicolas Bastuck, Journaliste – IAE Metz 30 ans



L’IAE Metz School of Management fête ses 30 ans cette année, l’occasion pour nous d’aller à la rencontre de ceux et celles qui sont passés sur les bancs de notre école. Nous vous invitons à découvrir le portrait de Nicolas Bastuck, Journaliste, ancien étudiant de l’IAE Metz en DESS CAAE Gestion des entreprises – promotion 1991.

Directeur régional de L’Est Républicain en Franche-Comté, après avoir débuté au Républicain Lorrain, Nicolas Bastuck mène sa carrière et sa vie tambour battant. Arrivé jeune aux responsabilités éditoriales, il a aussi marqué de son empreinte les domaines de couverture qui lui ont été confiés. Localier, reporter, puis en charge de l’encadrement d’équipes rédactionnelles, il n’a pas fini de surprendre par son intelligence et son côté pétillant. L’ambition se trouvant désormais matinée de maturité. Messin qui voit le jour en 1968 dans une famille militante, Nicolas après ses humanités au lycée Fabert, intègre la faculté des Lettres où il obtient son master de lettres modernes et de sciences de l’information. Déjà la passion de faire savoir le tenaille, mais il souhaite parfaire son profil par un passage à l’IAE. Ses titres en poche, il accomplit un parcours d’initiation au Républicain Lorrain. Après un passage par l’édition de Metz, le voici propulsé en Meurthe-et-Moselle nord, puis sonne l’heure du service national. L’Armée de l’air l’appelle et le général commandant la force aérienne à Metz a besoin de ses services pour lancer sa revue interne.

Sa qualité l’amène jusqu’au bureau du ministre de la Défense. Rendu à la vie civile, Nicolas Bastuck renoue avec le journal pour une année. Direction Sarrebourg, un peu à reculons, mais très vite Gérard Stricher, le chef d’agence de l’époque reconnaît les qualités du jeune confrère et cinq années durant, Nicolas Bastuck s’illustre sur ces terres de l’est mosellan. Ce passage réussi lui vaut de renouer avec Metz, qui lui est chère, où il reprend la rubrique de l’éducation. La démonstration est probante et il passe au reportage, où il se charge de la justice et des faits-divers. Il bouscule ce genre très sensible et réactif et se positionne en observateur critique de la justice et de son fonctionnement. Cela lui vaut quelques inimitiés. Mais la rubrique, gagnant en audience et rendue crédible par son professionnalisme, en fait bientôt un acteur incontournable des prétoires.

Cette passion pour les faits de justice l’amène lui-même à se former à la faculté de droit de Nancy, où il obtient son master de droit privé, option droit pénal. Trois ans d’efforts en parallèle de sa carrière, qui s’augmente aussi d’une collaboration auprès du Point et du Monde. Des succès en appelant d’autres, il finit par être nommé à la tête de la très prestigieuse locale Metz, à l’époque fer de lance du quotidien régional. Cela ne s’invente pas, son premier rendez-vous avec l’actualité est… la Saint- Nicolas. Très vite s’impose le temps des municipales et Nicolas Bastuck confère à la campagne une approche incisive et parfois impertinente. Le RL intégré au groupe du puissant Crédit Mutuel amène la direction à lui proposer un nouveau challenge : en Franche-Comté. Promu rédacteur en chef-adjoint de… l’Est Républicain, il est aussi directeur régional de six agences, quatre éditions et 200 collègues, journalistes et personnels du journal. À cet instant, les savoirs acquis à l’IAE lui deviennent très précieux. Il lui faut fusionner l’ancien journal Le Pays, puis gérer des équipes importantes et développer les éditions numériques. La culture d’entreprise engrangée sur les bancs de l’IAE devient un atout de première main, tout comme les notions de marketing, de client « qui ne sont pas de gros mots ». Une telle expérience et un tel savoir méritent d’être transmis. Nicolas Bastuck enseigne à l’Université de Lorraine, mais aussi à l’ESJ de Lille ou encore à l’école nationale de la magistrature. Il profite de son passage par Lille pour obtenir un diplôme de cadre dirigeant des médias. Ce va-et-vient perpétuel entre exercice professionnel, acquisition et transmission des savoirs est la marque de fabrique de ce journaliste dans l’âme, converti sur le tard au marathon. L’homme ne manque pas de souffle !

Interview rédigé par Gilbert Mayer
Photographie : L’abeille à plumes – Audrey Krommenacker

Découvrez ou redécouvrez en quelques minutes le chemin parcouru ces 3 dernières décennies par l’IAE Metz :


Actus associés

Portrait de Rémi Fabbri – IAE Metz 30 ans

29 octobre 2018

L’IAE Metz School of Management fête ses 30 ans cette année, l’occasion pour nous d’aller à la rencontre de ceux et celles qui sont passés sur les bancs de notre...

En savoir plus

1 an après le lancement de sa start-up, entretien avec...

24 octobre 2018

Rappelez-vous, l’an dernier, nous vous présentions le projet de Charlie Rousset alors étudiant en Master 2 Commerce International à l’IAE Aix-Marseille dans cet article. Le jeune entrepreneur venait de lancer...

En savoir plus

Voir tout