L’ACTU DES IAE

PHOTOSDIRECTION3.jpg

Nouvelle direction : les sept axes prioritaires de l’IAE Caen

La nouvelle direction de l’IAE Caen entend mettre l’accent sur la formation à distance en e-learning, les synergies régionales, l’international, le renforcement de la « marque » IAE, l’innovation pédagogique et le soutien à la recherche.

Composante de l’Université, l’IAE Caen, reconnu au niveau national, a construit sa spécificité autour de la formation initiale, continue et de la formation par e-learning. Depuis 1956, l’école a formé plus de 25000 étudiants et stagiaires de formation continue. S’agissant de la formation initiale, « nous sommes très attachés à la notion de service public », indique Patrice Georget. « Le socle des valeurs de l’IAE, c’est le souci de l’égalité des chances et la volonté d’être un acteur de la promotion sociale ».
Privilégiant l’accompagnement personnalisé des stagiaires de formation continue, elle entend être un véritable « ascenseur social » comme pour des personnes du niveau bac qui peuvent, via la Capacité en Gestion des Entreprises, poursuivre leurs études à l’IAE jusqu’au Master 2.
Que ce soit en formation continue ou initiale, l’Ecole permet au plus grand nombre d’accéder à des formations reconnues et adaptées aux besoins du monde socio-économique. L’IAE Caen a été dans ce domaine un précurseur, entretenant des relations privilégiées avec ses partenaires extérieurs : entreprises, banques, associations, collectivités locales et organismes de formation.
Cette volonté se traduit par un projet stratégique pour les prochaines années, un projet qui s’articule autour de sept grands axes déclinés par Patrice Georget et Isabelle Grand :

1 -Le e-learning. « Les cursus proposés par l’IAE Caen sont actuellement proposés en formation initiale et en formation continue. Notre ambition est que, très rapidement, l’ensemble des formations FC soit aussi proposé en formation à distance ».

2 – Les synergies régionales. « Dans le cadre de la recomposition du monde universitaire, se dessine un regroupement entre l’IAE Caen, l’école d’ingénieurs ESIX Normandie et les trois IUT de Caen, de Cherbourg et d’Alençon. Il ne s’agira pas d’une fusion, mais d’un « collegium » destiné à faciliter la mutualisation de nos forces pour proposer, par exemple, des formations à l’entreprenariat ou au management de l’innovation. »

3 – L’international. « Nous souhaitons conforter l’existant en proposant, pourquoi pas, une année de césure complète à l’étranger. Au-delà des partenariats déjà en place avec cinq universités nord-américaines, nos regards se tournent vers la Chine et la Russie, mais aussi vers le Maroc, l’Algérie et le Burkina-Faso, en lien avec l’expansion attendue de la francophonie. »

4 – La « marque » IAE. « Comme toutes les grandes écoles, l’IAE Caen s’est forgé une identité de marque, avec des diplômes renommés, comme le MAE, ou d’autres formations de référence en expertise comptable, en management des établissements de santé et en banque-assurance. Nous veillerons à la promotion de ces marques. »

5 – L’innovation pédagogique. « Elle passe par l’utilisation des nouvelles technologies, mais aussi par le développement de pédagogies innovantes telles que des « classes inversées » (les supports de cours sont donnés en amont, les cours étant consacrés à la résolution d’études de cas, sous le tutorat des professeurs), des cours collaboratifs sur le modèle du ‘do it yourself’ (les ressources pédagoqiques sont co-construites par l’enseignant et les étudiants) ou encore des serious game (mise en compétition ludique des étudiants) . Notre savoir-faire en matière de e-learning nous en donne largement les moyens. »

6 – Une offre de modules spécialisés pour la formation continue. « Les entreprises ont, de plus en plus, besoin de flexibilité, c’est ce qui nous amènera à proposer une offre plus souple. La nouvelle offre de formation, qui sera développée en 2016, comportera une offre modulaire qui permettra de répondre à un besoin ponctuel du collaborateur qui souhaite s’initier, se perfectionner, adapter son savoir et ses compétences aux enjeux législatifs, économiques, financiers… Des modules de formation ad hoc sur la gestion de la paie, sur le lancement de produit ou encore sur la gestion financière des organisations sociales pourront voir le jour.

7 -La recherche. « Notre laboratoire interuniversitaire de recherche en gestion, le NIMEC (Normandie Innovation Marché entreprise consommation) mérite une meilleure visibilité. L’IAE s’attachera à valoriser les travaux des enseignants-chercheurs, notamment en recherche appliquée, et à soutenir financièrement les participations aux congrès, lieux privilégiés de contact et d’échange. »

Pour en savoir plus sur la direction:

Patrice GEORGET Directeur de l’IAE Caen
Docteur en psychosociologie de l’Université Paris VIII, Patrice Georget, 47 ans, débute sa carrière en tant que consultant pour des grands groupes, sur des missions de prévention des risques, climat social et veille concurrentielle. En 1998, il est nommé maître de conférences à Paris dans une équipe de recherche en psychologie de la communication. Il arrive ensuite à l’Université de Caen pour mettre en place le master professionnel de psychologie du travail à l’UFR de psychologie. Il s’investit alors dans la vie de l’université : chargé de mission égalité durant huit ans, il est élu pour quatre ans au Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU), puis au Conseil national des universités (CNU). Il intègre en 2008 le laboratoire de recherche de l’IAE Caen, où il dirige depuis 2013 le master professionnel « Ressources humaines » en formation continue. Soucieux de l’interface entre l’Université et le monde professionnel, Patrice Georget est expert auprès de l’Association progrès du management (APM) depuis 2009.

Isabelle GRANDDirectrice adjointe de l’IAE Caen
Titulaire d’un DEA en économie industrielle, en sciences de gestion et en sociologie du risque, Isabelle Grand, 52 ans, débute sa carrière à l’IAE en 1992 en tant que professeur agrégé stagiaire après y avoir été étudiante en 1987-88. Elle est titularisée en septembre 1993 et prend en charge le tutorat dans de nombreuses formations. Par la suite, elle deviendra tuteur sur les plateformes de formation en ligne, la polyvalence de sa formation initiale lui permettant d’occuper ce rôle. Elle s’investit dans l’IAE en devenant responsable pédagogique du Diplôme universitaire « Capacité en gestion des entreprises » (CGE) en partenariat avec le CNED, puis, progressivement, du groupe du DU CGE Caen, de la L3 parcours management des entreprises avec deux partenariats avec le CESI de Rouen et Elegia (Montrouge) et devient correspondante locale du Mastère of Equine sciences and business. Soucieuse du caractère innovant des formations, elle constitue un groupe de travail avec un ingénieur pédagogique et participe à des colloques sur la place des TICE comme outil au service de la FOAD. En parallèle, à la suite de sa formation en sociologie, elle développe une activité de recherche en sociologie sur les cadres et la technocratie qui donnera lieu à plusieurs publications.

IAE CAENNouvelle direction : les sept axes prioritaires de l’IAE Caen

Join the conversation