PAROLES DE DIPLÔMÉS

DSC_9146-Blog.jpg

Découvrez Ecotree, une startup 100% bretonne, créée par deux diplômés de l’IAE PARIS

Théophane et Erwan Le Méné, deux frères diplômés de l’IAE PARIS, ont fondé Ecotree, une startup qui réconcilie développement durable et rentabilité. Ils ont souhaité témoigner de leur expérience sur notre blog.

Nous leur avons demandé de se présenter :

Erwan est ingénieur de formation (IPSA), un parcours qu’il a complété par un master en administration des entreprises (MAE) à l’IAE PARIS. Après 8 années passées dans le secteur bancaire à mener des projets stratégiques, à transformer les organisations et à conduire des opérations de fusions-acquisitions, il cofonde la startup EcoTree et apporte sa rigueur et sa méthodologie dans la conduite et la gestion d’une entreprise.

Théophane est diplômé d’un troisième cycle recherche en droit public européen comparé de l’Université de la Sorbonne et d’un master en management des projets internationaux de l’IAE PARIS. Après quelques années passées en cabinet d’affaires publiques et de lobbying, il fonde un cabinet de communication et d’influence. La même année, il rejoint EcoTree en tant que cofondateur. Il a à cœur de communiquer sur le projet dans son ensemble mais aussi sur les initiatives des entreprises qui ont adopté la solution EcoTree.

Que vous a apporté votre formation en IAE ?

L’IAE est un formidable moyen de compléter une formation d’origine par de solides connaissances en matière de gestion d’entreprise. Sans s’abstenir de dispenser des connaissances théoriques poussées sur la vie de l’entreprise, l’IAE se montre pragmatique et confronte ses élèves à de véritables cas d’espèce. En confrontant l’abstrait au concret, l’élève absorbe beaucoup plus vite mais, surtout, il s’inscrit dans une démarche apprenante qui lui permet de se rendre utile très rapidement lorsqu’il intègre une entreprise. Ajoutons que l’IAE permet d’aborder la gestion d’une entreprise sous toutes ses coutures, un plus énorme lorsqu’il s’agit de créer sa propre structure.

Parlez-nous d’EcoTree. En quoi l’IAE vous a aidé à créer cette entreprise ?

EcoTree est une société 100% Bretonne spécialisée dans le développement durable dont l’objet est de récompenser et de valoriser la conscience écologique des entreprises et des particuliers en offrant des solutions innovantes d’investissements rentables dans la plantation d’arbres.

Avec son offre, EcoTree propose aux entreprises d’améliorer leur empreinte carbone de manière rentable. En plus de transformer un poste de coût en poste d’investissement, nous donnons les moyens aux entreprises de véhiculer une image verte, crédible et perceptible ; d’acquérir un patrimoine forestier à l’actif du bilan, de communiquer sur la quantité de carbone captée, et de profiter d’une rentabilité intéressante.

EcoTree s’adresse aussi aux particuliers soucieux de réconcilier développement durable et rentabilité.  En moyenne, sur les 20 dernières années, un Français a reçu 1% de rendement sur son épargne, soit 4 fois moins qu’un américain. Le taux de rémunération d’un livret A est de 0,75 %.  EcoTree a choisi de se positionner sur un marché de rupture, au demeurant écologique, qui permet d’investir unitairement dans la forêt française. Le rendement proposé est en moyenne de 2 à 4 % par an.

EcoTree a été le grand lauréat du concours de la Fabrique Aviva organisé cette année dans la catégorie « environnement ». EcoTree a aussi occupé les ondes de BFM Business et BFM Eco, après avoir remporté le concours du 11ème commandement organisé par la chaîne.

En quoi EcoTree est différenciant sur son secteur ? Quel est son modèle économique ?

Notre constat de départ était simple : nous avions remarqué que l’initiative environnementale et écologique n’était jamais valorisée. Pour l’entreprise, c’était un poste de coût qu’elle engageait à contre cœur pour s’acheter une conscience ; pour le particulier, il devait se satisfaire d’avoir bien fait sans autre contrepartie. Et de fait, tout ce qui était engagé restait timide et peu tangible au regard d’une action efficace de développement durable. Nous avons donc voulu réconcilier développement durable et rentabilité. Mais nous avons voulu le faire avec une traçabilité exemplaire (géolocalisation de chaque arbre, compteur de CO2 et compteur de valorisation des arbres, le tout sur chaque compte client sur notre plateforme web) et en insistant sur le côté local : les arbres que nos clients achètent sont plantés sur nos terrains qui sont en France et pas à l’autre bout du monde. Nous avons une obligation d’entretien durant tout le cycle de vie des arbres.

En ce qui concerne notre modèle économique, nous nous rémunérons sur la vente des arbres. Les clients, eux, récupèrent leurs investissements au moment de la coupe des arbres. Nous leur reversons l’intégralité de la coupe de leurs arbres qui, entre temps, auront au minimum doublé de valeur. Nous sommes par ailleurs en train de développer un panel d’offres (livret arbre sur le modèle du livret A mais avec un taux de rendement bien supérieur ; une bourse aux arbres pour diversifier son portefeuille ; de nouvelles essences d’arbres, etc.). Nous prévoyons aussi de nous déployer à l’international dès fin 2017.

Enfin, avez-vous un conseil pour un étudiant ou un futur étudiant qui souhaiterai créer son entreprise ?

Ne jamais négliger une matière. Certaines nous paraissent plus importantes que d’autres ; on a tendance à prioriser. Mais le jour où on se retrouve à un poste de responsabilité, il faudra réapprendre, et c’est du temps de perdu. Même si on est encore dans les études, il faut aussi se placer dans la posture de l’entrepreneur. Par rapport à tel cas d’espèce, que ferais-je ? Face à telle problématique, quelle innovation viendrait apporter une solution ? On ne devient pas entrepreneur du jour au lendemain, c’est une longue maturation qui commence bien avant la création d’une société.

Plus d’informations sur Ecotree :

Contacter Ecotree

IAE FRANCEDécouvrez Ecotree, une startup 100% bretonne, créée par deux diplômés de l’IAE PARIS

Join the conversation