image

ÉTUDIANTS À LA UNE




Dimitry, étudiant à IAE Lille, crée CHEERS



Dimitry Régnier, étudiant en M2 EMI à l’IAE Lille, avec son associé Adrien Thérain, créent Cheers : une entreprise pour revaloriser les céréales issus de la fabrication de bière des micro-brasseries pour en faire des produits céréaliers sains. 

Bonjour ! Pouvez-vous vous présenter, nous raconter votre parcours ?

Dimitry Régnier, je suis étudiant en M2 Entrepreneuriat et Management de l’Innovation à l’IAE Lille. Après mon Bac ES, j’ai fait une année de classe préparatoire ENS Cachan à Gaston Berger. J’ai une licence d’économie-gestion obtenue à l’Université d’Artois et un M1 d’économie internationale obtenu à l’Université de Lille. Je suis intéressé par l’entrepreneuriat depuis toujours et sensible à l’écologie.

Adrien Therain, je suis étudiant en M2 Ingénierie de Projets en Politique Urbaine. Après l’obtention de mon bac ES, j’ai fait une année de classe préparatoire ENS Cachan. Je suis ensuite parti en double licence sociologie et économie. Après l’obtention de mes deux licences, j’ai poursuivi avec un master de science politique, pour ma deuxième année, je suis parti en spécialité ingénierie de projets en politique urbaine. 

 Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de créer votre entreprise ? Comment vous est venue l’idée ?

Ma rencontre avec la drêche s’est faite pendant l’été 2017 en voyant un ami brasser sa bière, j’ai vu ces céréales qui sont le résidu de la fabrication de bière et j’ai trouvé dommage de les jeter. Je me suis dit qu’à l’échelle de la région cela devait faire beaucoup de céréales…
Quelques mois plus tard, j’étais en M1 Économie internationale à l’Université de Lille, et on devait faire un projet de groupe, on a pensé à la drêche et en faisant des recherches, je suis tombé sur une startup Californienne (Regrained) qui en faisait des barres de céréales. C’est là qu’est née l’idée de faire des produits alimentaires. Avec mon groupe de camarades, on a réfléchi et présenté l’idée autour de nous, le projet plaisait beaucoup ! On a obtenu une très bonne note avec tout le soutien de nos professeurs, et on a également gagné la troisième place lors d’un startup weekend.
Une fois l’année terminée, j’avais envie d’aller plus loin ! Le hubhouse de l’Université de Lille m’a accompagné sur mes premières études de l’idée, et m’a présenté le master EMI. C’est aussi à ce moment là où j’ai contacté Adrien, un ami rencontré en classe prépa (à Gaston Berger, prépa ENS Cachan) pour qu’il m’aide sur la création du produit. C’est un passionné de cuisine et il a très vite trouvé de très bonnes recettes avec la drêche. 
On avait les recettes, une idée de ce à quoi pouvait ressembler notre modèle économique et on s’est dit qu’on pouvait créer une entreprise ! 
En septembre 2018 j’intègre donc le master 2 Entrepreneuriat et Management de l’Innovation de l’IAE Lille pour être accompagné sur le projet.

Pouvez-vous nous expliquer le concept ?

Le projet Cheers consiste à revaloriser les céréales ayant servi à la fabrication de bière (la drêche) des micro-brasseurs pour en faire d’autres produits alimentaires. Nous réalisons donc des produits céréaliers comme des cookies et crackers qui en plus d’être délicieux permettent d’éviter le gaspillage et la surproduction, tout en mettant en avant des micro-brasseurs locaux qui débutent !
Nos revenus proviennent de la vente des produits finis. Nous récupérons la drêche gratuitement et y ajoutons d’autres ingrédients pour en faire des produits délicieux que nous revendons localement dans les points de la métropole lilloise.

 En quoi votre formation suivie à l’IAE Lille vous a aidé dans la conception de votre entreprise ?

Le master 2 Entrepreneuriat et Management de l’Innovation de l’IAE Lille m’a beaucoup aidé sur le projet. Les cours sont organisés de manière à ce que l’on travaille toute l’année sur le projet pour avoir à la fin de celle-ci un business plan solide. Les cours m’ont fait repenser l’idée, et l’adapter aux besoins des clients et du marché. J’ai aussi acquis de bonnes bases en finance, communication et droit des entreprises, ce qui est très important lorsque l’on veut entreprendre.

Au-delà des cours, ce master possède une force indéniable : celle de réunir un groupe de futurs entrepreneurs. Cela permet de ne pas se sentir seul dans l’aventure, de s’entraider, de s’échanger des contacts, et puis ça nous pousse à travailler sur le projet : chaque début de semaine, on fait le point (de manière informelle) sur l’avancement de nos projets. Ça nous motive à travailler davantage dessus pendant la semaine pour avoir des choses à raconter le lundi d’après. 

Maintenant, quelle est l’étape suivante pour ce projet ? 

Nous avons testé la vente de nos produits depuis quelques semaines et avons eu de très bons retours et plusieurs propositions de mise en distribution.

Aujourd’hui, l’objectif est de collecter les fonds pour pouvoir lancer le projet et répondre à la demande des distributeurs. Nous participons donc activement à des concours, on en a d’ailleurs remporté deux la semaine dernière (1er prix « Bravo les jeunes » du Rotary Club de Lille et 1er prix aussi pour celui du « Finance Alternative Day »). Prochain concours, la semaine prochaine pour la compétition nationale Enactus.

Nous pensons aussi lancer cet été une campagne de crowdfunding, nous sommes d’ailleurs présélectionnés pour le MEL Makers (nous passons la dernière étape de sélection demain).

 

Vous pouvez suivre leur projet sur Facebook et sur Instagram


Actus associées

L’IAE Clermont-Auvergne présente sa nouvelle marraine !

14 novembre 2019

UNE MARRAINE TRES INTERNATIONALE ! Mercredi 9 novembre 2019, l’IAE Clermont Auvergne a baptisé la promotion de master 2019-2021. Cette cérémonie est toujours un moment identitaire fort dans la vie de...

En savoir plus

12 associations des IAE obtiennent le label IAE FRANCE PARTNER

16 octobre 2019

Le jeudi 19 septembre, la commission de labellisation IAE FRANCE PARTNER se réunissait pour étudier les dossier des associations prétendantes au label. A l’issue de cette commission, 12 associations ont...

En savoir plus

Voir tout