Coin presse

Logo-Les-Echos.jpg

Les Echos : Universités : il faut conserver les formations universitaires efficaces… mais sélectives

Les EchosLE CERCLE. Plusieurs projets actuels du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (cadre national des formations (CNF), contractualisation des universités de la vague D, etc.) menacent très fortement le modèle des IAE, notamment en supprimant le principe de sélection à l’entrée qui fonde depuis 60 ans leur incontestable réussite pour la formation et la recherche en gestion.

Leila, Pauline, Hugues. Bessam, Thu Trang, Maxime et Zyed. Valentin. Fatimata et Florence. Hommes, femmes, plus ou moins grands, plus ou moins séduisants, plus ou moins sûrs d’eux. Certains ont appris le piano au conservatoire, d’autres ont joué au foot dans la rue. Quelques uns travaillent le soir ou le week-end, caissier ou baby-sitter. Ils sont tous étudiants en gestion dans un Institut d’Administration des Entreprises (IAE).
Véritables écoles universitaires de management, les IAE forment chaque année en France 45 000 étudiants qui, tous, trouveront un emploi et entameront une carrière qui leur plaira et où ils réussiront à s’épanouir.
Pour lire l’article en entier : Universités : il faut conserver les formations universitaires efficaces… mais sélectives

IAE FRANCELes Echos : Universités : il faut conserver les formations universitaires efficaces… mais sélectives

Join the conversation