image

ÉTUDIANTS À LA UNE




1 mois 1 Erasmus – Emmanuel de l’iaelyon en Erasmus à Bilbao



Avec « 1 mois, 1 Erasmus » découvrez des portraits d’étudiants qui se sont envolés pour une destination étrangère dans le cadre de leurs études en IAE. Pour ce mois d’avril, Emmanuel Tumminello, étudiant en Master 2 Management et Commerce International de l’iaelyon nous raconte son aventure en Espagne.

IAE FRANCE : Racontez-nous votre parcours en quelques mots 

Je m’appelle Emmanuel Tumminello, j’ai 25 ans, et je suis actuellement en échange Erasmus en Espagne, à l’Université du Pays Basque, à Bilbao. J’ai un parcours assez atypique puisque je suis déjà diplômé d’un Master Comptabilité Contrôle Audit, ainsi que du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). Je souhaite devenir expert-comptable et commissaire aux comptes, et me spécialiser à long terme dans le développement international des entreprises. J’ai donc décidé il y a un peu plus d’un an de compléter ma formation par le Master 2 Management et Commerce International de l’iaelyon pour appréhender l’internationalisation des entreprises d’un point de vue commercial et stratégique. Sur le plan personnel, être inscrit dans ce master est pour moi une véritable consécration. En effet, grâce à ma double nationalité franco-italienne et à mes origines vietnamiennes, j’ai toujours été attiré par l’international, et j’ai également une passion viscérale pour les langues vivantes.

IAE FRANCE : Pourquoi avoir choisi de faire le programme ERASMUS ? Pourquoi avoir choisi l’Espagne?

 Je souhaitais donner un véritable sens à mon année académique : quoi de mieux que d’étudier le management et le commerce international à l’étranger ? Très vite, l’Espagne s’est imposée comme destination de prédilection, puisqu’après des années d’apprentissage de l’espagnol, je souhaitais enfin pratiquer cette langue sur le terrain. Par ailleurs, en tant qu’Européen convaincu, je crois que l’on regarde trop souvent l’Espagne de haut (à tort), alors que ce pays constitue un partenaire commercial majeur avec la France, et un acteur de premier plan dans le cadre de la construction européenne. En outre, de par le poids grandissant de l’Amérique latine dans l’économie mondiale, l’Europe a besoin de l’Espagne ! 

IAE FRANCE : Quelles différences de culture avec la France avez-vous remarquées ? En quoi les cours de l’université espagnole sont-ils différents de vos cours à l’IAE ?

 Sur le plan culturel, l’Espagne est un pays très régional, alors que la France est davantage centralisée et « unifiée ». Le Pays Basque dispose notamment d’un statut d’autonomie spécifique, avec deux langues officielles (l’espagnol et le basque, ou « euskera »), et également de coutumes locales encore très ancrées : dans un bar ou un restaurant, vous ne mangerez pas des tapas, mais des pintxos ! Sur le plan académique, l’université de Bilbao me semble davantage en adéquation avec les autres universités espagnoles. Il y a ainsi beaucoup moins de distance avec les enseignants : il est possible de tutoyer la majeure partie d’entre eux, et même de les appeler par leur prénom. Bien que l’université ne recourt que très peu aux intervenants professionnels, les cours restent à mon sens pratiques et concrets : travaux de groupe et présentations orales, débats, cas pratiques, business game… L’université de Bilbao dispose de plusieurs facultés de gestion, toutes à taille humaine. Les promotions sont donc généralement de petite taille.

 IAE FRANCE : Auriez-vous une anecdote sur votre expérience en Espagne à nous faire partager ?

Je me rappelle de certains de mes cours où j’étais le seul étranger parmi la vingtaine d’étudiants. Bien qu’assez inconfortable au début (surtout lorsque l’on doit faire une présentation orale…), c’était finalement extrêmement enrichissant sur le plan personnel et culturel. J’étais ainsi particulièrement fier lorsque mes amis basques commençaient à m’appeler « Imanol », la version basque d’Emmanuel ! C’est d‘autant plus surprenant que je n’avais fait strictement aucun effort pour apprendre le basque, au vue de la difficulté extrême de cette langue (pour ceux qui ont du mal à assimiler les 4 déclinaisons grammaticales allemandes, sachez que le basque en compte très exactement 13…). Toutefois, les basques ne vous jetteront jamais la pierre si vous ne parlez pas basque, et vous pourrez utiliser l’espagnol en toutes circonstances.

IAE FRANCE : Quel endroit de Bilbao avez-vous particulièrement apprécié ? Avez-vous eu l’occasion de voyager à travers l’Espagne ?

Le musée Guggenheim et toute la zone qui l’entoure, au bord de la rivière, est une zone incontournable. Bilbao étant proche de l’océan atlantique, j’ai particulièrement apprécié Getxo, qui est une magnifique zone balnéaire située à 20 minutes de la ville. San Sebastian est également très facilement accessible. Je n’ai malheureusement pas voyagé à travers l’Espagne, mais je compte y retourner très prochainement pour rattraper cela. 

IAE FRANCE : Quels sont vos projets futurs ? Envisagez-vous de travailler à l’étranger ? Essayez de résumer en une phrase votre aventure ERASMUS.

Je résumerai mon expérience ERASMUS par une simple phrase : « Think large », la devise de l’iaelyon ! Ce séjour à Bilbao a été pour moi un véritable tremplin, puisqu’il m’a permis de trouver deux stages : un premier au Luxembourg à la Cour des Comptes Européenne, et un deuxième à Madrid, au sein d’un cabinet d’expertise-comptable français implanté à l’étranger. Je suis donc ravi de pouvoir retourner en Espagne en juin prochain, pour une durée de 6 mois. À long terme, mon objectif est d’obtenir le DEC (Diplôme d’Expertise-Comptable) de niveau bac+8, que je ne pourrai passer qu’après 3 ans d’expérience professionnelle en cabinet. La législation française permettant d’effectuer ces 3 années à l’étranger,  je vise évidemment des structures internationales implantées dans d’autres pays européens. La route est donc encore longue, mais j’ai une motivation résistant à toute épreuve. 

 IAE FRANCE : Avez-vous des choses à ajouter ? N’hésitez pas.

À tous les étudiants potentiellement intéressés par un séjour ERASMUS : n’hésitez pas, foncez ! Mes récentes expériences à l’étranger ont littéralement changé ma vie et ma perception du monde, en plus de confirmer ma volonté de travailler dans un environnement international. Même si vous visez une carrière purement « franco-française », une expérience ERASMUS ne peut vous apporter que du bon.


Actus associées

Les Junior-Entreprises des IAE se regroupent et forment « Juniors IAE »

15 juillet 2019

Le 15 juin dernier, Gustave Efficio (IAE Gustave Eiffel), IAE Lyon Junior Conseil (iaelyon), IAE Tours Consulting (IAE Tours), Junior Etudes IAE Consultants (IAE Poitiers), Junior Consulting Grenoble IAE (Grenoble...

En savoir plus

La Junior-Entreprise de l’iaelyon obtient le nouveau label IAE FRANCE...

12 juillet 2019

iaelyon Junior Conseil fait partie des 9 premières associations labellisées IAE FRANCE PARTNER. Ce nouveau label destiné à fédérer les associations étudiantes et alumni des IAE a été lancé officiellement...

En savoir plus

Voir tout