Coin presse

12.2012 – Le Nouvel Observateur : Masters en gestion, Des pépites à la pelle

Nouvel ObsMasters en gestion : Des pépites à la pelle
Bien connus des recruteurs, ces cursus mènent à une palette de métiers toujours porteurs, commerce, gestion, audit, finance…
[…] Les masters proposés au sein des IAE offrent également de bonnes garanties. Véritables écoles au sein des campus, ils sont même de plus en plus pointus. «Avec notre réseau qui compte 18000 anciens, explique Delphine Jumelle-Paulet, directrice du service carrière de l’IAE d’Aix-en-Provence, nous avons monté des groupes d’experts internationaux par pays et par secteurs d’activité qui se sont engagés à suivre étudiants ou diplômés. » Cet institut, qui caracole au côté des prestigieuses écoles en tête du classement du Financial Times, est aussi accrédité Equis, un label international très convoité.
Ces instituts portent notamment le MAE, master d’administration des entreprises. Conçu à l’origine pour offrir une formation complémentaire aux ingénieurs, il mélange aujourd’hui tous les profils : juristes, pharmaciens, scientifiques et littéraires. Chaque année en France, ils attirent quelque 5000 étudiants soucieux d’acquérir une double compétence pour quelques centaines d’euros. Ils se présentent surtout à l’international comme les MBA.
Autre repère : leurs masters de management biculturel : franco-chinois à Nantes, franco-japonais à Rennes, franco-américain à Caen, italien à Lyon, sud-américain à Pau… Des positionnements qui font souvent mouche auprès des recruteurs. A Nantes par exemple, «l’insertion est quasi immédiate avec les deux tiers de la promo qui débutent en Chine», précise Brigitte Charles Pauvers. A Caen, où le master a été créé en lien avec le ministère du Commerce extérieur, ils sont même 50% à s’expatrier à la sortie […]

IAE FRANCE12.2012 – Le Nouvel Observateur : Masters en gestion, Des pépites à la pelle

Join the conversation